Marie

Je pleure, je pleure et j’ai peur!
Jamais en Belgique (dont je suis originaire) je n’ai crains ce type de situation où des enfants sont stigmatisés parce qu’ils ont deux mamans …
Depuis que nous vivons ici (avec mon épouse basque et française et nos 2 enfants nous sommes venus vivre au Pays basque) mais surtout depuis ces
semaines de « débats » et manifs, j’en fais des cauchemards!
Je sais que mes enfants auront un jour à affronter l’ignorance et la haine, mais le plus tard possible, j’espère…(Ils ont 5 et 2,5ans)
Que nous ayons le temps de leur expliquer un peu plus que simplement leurs origines (qu’ils connaissent bien – NON, nous ne leur mentons pas!), que nous puissions leur expliquer l’inexplicable, l’intolérable intolérance…
Heureusement nous vivons dans des familles tolérantes et aimantes, et nos amis de tous bords le sont aussi.
Nos enfants sont dans une Ikastola (école bascophone). Et nous remarquons chaque jour l’ouverture d’esprit et la gentillesse des parents et des enfants… Il faut dire que les basques ayant été et étant toujours « opprimés », ils sont d’autant plus ouverts d’esprit.
Mais quand j’entends différents témoignages, je me dis qu’il est temps que mon épouse et moi-même mettions en place, avec l’instit de l’aînée pour commencer, un « atelier » afin d’expliquer notre particularité familiale. Il sera ensuite toujours temps de le refaire avec le plus petit vers 5ans aussi, voire de remettre ça en place encore en CP, CM, ou au Collège, Lycée…
Je terminerai en disant ceci : enfants et ados d’homoparents, vous n’êtes pas seuls, vous êtes des milliers dans votre cas en France, des centaines de milliers en Europe et probablement des millions dans le monde! Vous avez été sans doute plus désirés que beaucoup d’enfants issus de familles dites « normales »; avec des parents qui réfléchissent énormément à votre bien-être. Soyez-en fiers! N’ayez jamais honte! Et surtout, si vous rencontrez l’intolérance voire la haine, parlez-en. Parlez-en à vos parents d’abords, et à vos profs peut être aussi. Car si il existera toujours des « cons », il y aura toujours de plus nombreuses personnes, ouvertes et sympas! Vous verrez!

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.