Quand j’Aime, j’Aime une personne, j’aime une âme, des valeurs, une vision de la vie

Je suis une grande enfant de 21 ans, maintenant. Je ne sais pas si mon « témoignage » vaut quelque chose, mais, même si j’ai des parents et un entourage très majoritairement hétéros, même si je vis actuellement ma vie avec un Homme (fabuleux), je me sens directement concernée.

Quand j’Aime, j’Aime une personne, j’aime une âme, des valeurs, une vision de la vie. Je ne m’intéresse pas à ce qui se loge au creux de l’entre-jambe de cette personne.

C’est ainsi que je suis tombée amoureuse, il y a quelques années, d’une demoiselle, et que j’ai passé presqu’un an à ses côtés.

Voilà pourquoi je me sens concernée. Voilà pourquoi je suis blessée et profondément triste quand j’entends ce que j’entends depuis des mois maintenant. Tout individu devrait avoir le droit de vivre sa vie, de célébrer son Amour, de fonder sa Famille.  Si je dois finir ma vie avec une femme, je veux avoir le droit de vivre ma vie, de célébrer notre Amour et de fonder une Famille. De la même identique manière que je le ferais avec un homme. Ca me semble d’une logique tellement évidente…

Je n’y crois pas, quand je vois toute cette haine, cette marée d’ignorance qui dévaste bien des vies, bien des cœurs…

Finalement, je perds mes mots.

Mais tout ce que je peux ajouter, c’est que je descendrai dans les rues de Lyon, le samedi 26 janvier. Que je me battrai pour cette réelle Égalité à laquelle je crois du plus profond de mes tripes.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.