Oui, j’ai quatre parents

J’ai vingt ans, mes parents m’aiment mais mes parents ne s’aiment plus depuis longtemps maintenant. Maintenant mon papa aime une nouvelle femme et cette femme m’aime aussi. Ma maman aime un nouvel homme et cet homme m’aime aussi. Vous trouvez que ça fait beaucoup d’amour pour une seule et même personne ? Oui, j’ai quatre parents. Et pourtant, aux yeux de l’Etat, de la société, ma famille n’est pas une famille atypique. Ils sont mes repères, tous, dans un équilibre étrange mais très fort. Pour l’aspect administratif ce n’est pas plus simple. Le mari de ma mère n’est pas mon père et pourtant se sont sur ses revenus qu’a été calculé mon droit aux bourses sur critères sociaux. Donc, même aux yeux de l’administration j’ai le droit d’avoir quatre parents et je m’en porte parfaitement bien. Ma question est la suivante, si on me laisse avoir autant de parents pourquoi on refuse à des milliers d’enfants le simple droit d’en avoir deux ? Deux mamans ou/et deux papas, ce n’est qu’une promesse d’amour et d’ouverture d’esprit. La perspective d’une enfance heureuse et « normale » puisque c’est ça qu’ils demandent, de la « normalité ». C’est pour ça que le 27 janvier je me trouvais à Paris. Pour le bonheur de ces enfants, pour leur droit à l’égalité entre leurs deux parents.

Lily

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.