Je souhaite une bonne fête à toutes les mamans hétéros, homos et solos !

Il y a presque deux ans déjà, je me suis rendue compte que j’avais de la chance d’avoir des parents comme les miens.

En faisant une sortie avec l’une de mes cousines, dont je suis très proche, j’ai bien vu que quelque chose n’allait pas. Elle était pâle, anxieuse et semblait sur le point de fondre en larmes. Je l’ai alors interrogé et elle a craqué : « Je crois que je suis homosexuelle ! »

Elle avait l’air choquée de mon manque de réaction :

« _ Quoi ?

_ Tu n’es pas dégoûtée ?

_ Pourquoi je le serai ? Tu restes la fille que je connais, tu me feras toujours rire de tes blagues pas drôles, tu es toujours la fille avec qui je peux rire, pleurer et me disputer dans la minute; celle qui m’aidera à embêter mon frère et avec qui je ferai d’horribles gratins de pâtes ! »

Et là, elle a fondu en larmes. J’étais la première à lui dire ça, son père, sa mère et son frère l’avaient dévisagée puis lui avaient dit qu’il fallait qu’elle se soigne, que ce n’était pas « normal ». Ils lui ont même pris des rendez-vous chez le psychologue !

Elle me disait avoir peur, qu’elle était un « monstre » et qu’elle avait peur de s’attaquer à des enfants..

Je n’ai pas compris comment ces gens que je connaissais et aimais depuis toujours avaient pu réagir ainsi, lui mettre ces idées en tête..

Ca à fait le tour de la famille, son « problème ».

J’ai eu peur, peur de voir à quel point le petit monde dans lequel je vivais pouvait se révéler cruel et intolérant.

Seuls mes parents se sont « rebellés », ils ont dit qu’il n’y avait rien d’anormal à cela, qu’elle n’y pouvait rien, que ce n’était pas une maladie ni une tare; qu’elle restait qui elle avait toujours été et qu’il fallait l’accepter ainsi.

Ils sont catholiques pratiquant, et pourtant m’ont dit que qui que je sois et que quoi que je fasse ils m’accepteraient et m’aimeraient ainsi.

L’important est le bonheur des enfants, dont l’origine est l’amour qu’on leur porte.

Alors je souhaite une bonne fête à toutes les mamans hétéros, homos et solos !

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.